Quatre raisons de passer aux cosmétiques naturels

L’industrie cosmétique conventionnelle a encore de beaux jours devant elle, c’est un fait. Cependant, ces dernières années plusieurs scandales mettent à mal les plus grandes marques. Tests sur les animaux, composants cancérigènes ou polluants, on ne les compte plus. Face à ce constat, nous sommes de plus en plus nombreux à vouloir nous tourner vers des produits plus sains et plus responsables. Grâce à cette prise de conscience, la beauté naturelle et biologique attire de nouveaux adeptes. Elle se positionne en véritable solution alternative, de plus en plus intéressante pour les consommateurs avec une offre qui ne cesse de se diversifier. Alors si vous hésitez encore à sauter le pas voici 4 raisons de passer aux cosmétiques naturels !

 

cosmetic-2357981_1920.jpg

1. Pour votre santé

Vous le savez, les cosmétiques et soins conventionnels comptent dans leurs formulations des composant nocifs voire très nocifs. On peut notamment citer les désormais célèbres parabènes, perturbateurs endocriniens qui ont été remplacés par leurs cousins les PEGs qui ont sensiblement les mêmes effets. L’aluminium dans les déodorants dont des traces ont été retrouvées dans la plupart des tissus de malades de cancer du sein. Le cocktail explosif qui fait la « qualité » d’une coloration végétale et sa corrélation avec le fait que le métier de coiffeur est le métier le plus touché par les maladies respiratoires. Autant d’ingrédients dangereux que nous « côtoyons » quotidiennement. Chaque jour une femme s’expose à plus d’une centaine de composants si l’ont fait la somme de tous les produits que nous utilisons, imaginez le risque encouru. L’industrie cosmétique se soucie plus de son chiffre d’affaire que de la santé de ses consommateurs. Il est donc de notre devoir de choisir avec précaution ce que nous nous mettons sur la peau et sur celle de nos enfants. En adoptant des matières premières brutes et des cosmétiques naturels et/ou biologiques, vous avez la certitude d’utiliser des produits sains et qui ne présentent aucun risque pour votre santé. 

2. Pour ne pas financer la cruauté animale

S’il y a bien une chose que je ne veux pas cautionner en consommant auprès des grosses industries c’est bien la cruauté animale. Oui, les marques ont beau faire des pirouettes et répéter que les tests ne sont plus autorisés en Europe, à partir du moment où celles-ci s’implantent en Chine elles sont dans l’obligation d’en effectuer. Ai-je besoin que des animaux souffre à en mourir pour être belle ? Absolument pas. Suis-je moins sensible parce que cela s’effectuer à des milliers de kilomètres ? Non plus. Il est impensable que mon argent finance la cruauté. Dans la cosmétique naturelle je n’ai même pas à me soucier du fait que le produit porte un label « cruelty-free » puisque tous les labels biologiques ont pour règles de ne pas cautionner les tests sur les animaux.

3. Parce que ça marche ! 

Parce que malgré tout je n’aurais pas complètement changé de vision si je n’avais pas eu de résultats concrets, le naturel marche. Et c’est terriblement efficace ! Loin de promesses miracles marketing, les cosmétiques naturels bien formulés et pleins d’actifs sont d’une efficacité redoutable. Les matières premières brutes comme les huiles végétales, les huiles essentielles ou les argiles, dépassent, de très loin, en termes de bienfaits et de résultats n’importe quel masque que vous vendront les plus grandes marques de cosmétiques. Car, finalement ces masques ne sont composés que d’une part microscopique d’actifs dans un mélange d’eau et de gras. Le naturel m’a permis d’en finir avec une acné récalcitrante, de redécouvrir la vraie nature de mes cheveux, et de revenir à une beauté plus simple. Alors si vous cherchez des solutions à un problème dermatologique, à une perte de cheveux ou que tout simplement vous souhaitez avoir des effets concrets et durables lorsque vous appliquez vos soins, pensez au naturel ;).

4. Pour la planète 

Le saviez-vous ? L’industrie cosmétique fait partie des plus polluantes au monde. Chaque jour des tonnes de déchets sont accumulés pour faire tourner cette grosse machine. En plus des déchets, les composants de ces produits altèrent l’environnement. Par exemple, les silicones (présents dans la quasi-totalité des cosmétiques) ne sont pas biodégradables et s’accumulent dans les milieux naturels sans que l’on sache comment traiter le problème de manière concrète. Nous pouvons aussi évoquer les contenants en plastique, encore trop nombreux, qui sont issus de la pétrochimie, sont non-recyclables et polluent nos océans. Les grandes marques de cosmétique conventionnelle ont un impact très lourd sur notre planète et il est grand temps d’y remédier. 

Pour toutes ces raisons, et parce qu’aujourd’hui il est essentiel de revenir à une beauté plus simple et plus responsable, il est grand temps de se tourner vers une vision de la beauté qui se concentrent sur ce que la planète a de mieux à offrir tout en prenant soin d’elle et de ses habitants. Alors prêt(e)s à passer aux cosmétiques naturels et bio ? 

commentaires

laisse ton commentaire

dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi samedi janvier février Mars avril Mai juin juillet août septembre octobre novembre décembre